Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Rencontre au Sommet « Estives d'Ossau » vendredi 22 septembre à 18 heures à la CDP avec Mélanie Le Couédic et Patrice Dumontier

La Maison de la Montagne, la Médiathèque de la Montagne Henri Barrio, le Salon du Livre Pyrénéen de Bagnères-de-Bigorre, le Parc National des Pyrénées et Le Pas d’Oiseau Editions ont le plaisir de vous inviter à une nouvelle Rencontre au Sommet :

« Estives d’Ossau, 7 000 ans de pastoralisme dans les Pyrénées »

Rencontre avec Mélanie Le Couédic et Patrice Dumontier

Vendredi 22 septembre à 18 heures

Médiathèque de la Montagne Henri Barrio (Cité des Pyrénées, 29 bis rue Berlioz à Pau)



Lire la suite...

mardi 19 septembre 2017

FOOD - Métropolis épisode 6

Aujourd’hui, nul ne peut ignorer que ceux à qui on a assigné pour seul rôle sur cette terre de plier, de se soumettre et de se taire plient, se soumettent et se taisent seulement dans la mesure précise où ils ne peuvent pas faire autrement. Y aura-t-il autre chose ? Allons-nous enfin assister à une amélioration effective et durable des conditions du travail industriel ? L’avenir le dira ; mais cet avenir, il ne faut pas l’attendre, il faut le faire”, déclarait en 1937 la philosophe Simone Weil dans La Condition ouvrière (Gallimard).

vendredi 15 septembre 2017

PLACE AU 8E SALON DU LIVRE PYRÉNÉEN

Le 8e Salon du Livre Pyrénéen, organisé par nos amis et partenaire de l’association Binaros, célèbrera les 30 septembre et 1er octobre, la production littéraire de ce territoire riche et multiple. Le salon se tiendra à Bagnères-de-Bigorre, au Carré Py Hôtel.

L’association décernera 4 prix destinés à valoriser différents aspects de la littérature locale : fiction, guide, livre photographique etc. Tous les genres y trouveront leur place.

Conférences, rencontres, lectures, ateliers d’écriture, expositions, sont au menu cette année. Et pour prolonger le plaisir, des évènements auront lieu en parallèle à Bagnères-de-Bigorre, Pau et Tarascon sur Ariège.

Vous qui aimez les Pyrénées et les livres, le Salon du Livre Pyrénéen vous attend : entrée libre !

EN SAVOIR PLUS

- Le programme du Salon du Livre Pyrénéen
- Le site internet du Salon du Livre Pyrénéen
- La page Facebook

jeudi 14 septembre 2017

L’ultra-trail est l’avatar d’une société de la performance

Dans une tribune au « Monde » (09/09/2017), un anthropologue et un sociologue analysent les ressorts de l’engouement pour ces événements sportifs hors norme.

D’un côté, le développement de l’ultra-trail reflète les valeurs phares d’une société qui enjoint à l’individu de posséder des qualités de réactivité, d’autonomie et d’adaptabilité, d’évaluer et d’optimiser ses ressources physiques et cognitives pour produire la meilleure performance. De fait, ces attentes entrent particulièrement bien en résonance avec les dispositions mentales et corporelles de coureurs principalement issus des classes moyennes diplômées.

[…]

Si les modèles performatif et technologique irradient la pratique, ses aficionados contestent pourtant toute accointance avec la société de la concurrence et de la consommation. Pour ce faire, ils développent, consciemment ou non, un ensemble d’attitudes permettant d’assimiler leur activité à un « îlot de pureté » sur lequel la société marchande n’aurait pas de prise.

[…]
Mais ce qui questionne surtout, c’est la vacuité du projet sportif collectif porté par les pratiquants. Comment envisager, quand chacun semble courir pour soi au milieu des autres, de porter des projets communs d’éducation corporelle ? Comment créer des liens ne se réduisant pas à la consommation éphémère d’un temps sportif mais s’inscrivant dans un véritable temps social, comme ont su le faire pendant longtemps (et certes imparfaitement) les grandes institutions sportives et les mouvements de jeunesse ?

L’article intégral : ICI

vendredi 8 septembre 2017

Youpi c'est la rentrée ! Auberge espagnole lundi 11 septembre à 19 heures à la Cité des Pyrénées.

Bonjour à toutes et à tous,

Mais non la rentrée ce n’est pas triste, venez nous raconter vos vacances et vous projeter avec nous dans de nouveaux projets lors d’une soirée conviviale à la Cité des Pyrénées !

Rendez-vous ce lundi 11 septembre à 19 heures pour un repas partagé type auberge espagnole.

Bon week-end et à lundi !
Amicalement,

L’équipe de La Maison de la Montagne

jeudi 7 septembre 2017

Gel des contrats aidés, une rentrée au goût amer pour Calandreta

Les écoles Calandreta du Béarn se sont vues refuser le renouvellement et/ou la création des postes d’ASEM (assistant spécialisé des écoles maternelles) dans le cadre des contrats aidés. La baisse du taux de prise en charge par l’Etat (de 70 à 52%), en mars dernier, augurait déjà des difficultés qu’il allait falloir surmonter. La décision de geler le recours aux contrats aidés, brutale, ne fait que renforcer le goût amer de cette rentrée.

Le recours aux contrats aidés, une nécessité

La grande majorité des Calandreta ont besoin de ces contrats pour faire fonctionner les écoles, ils viennent clairement pallier le manque d’investissement de l’Etat dans le financement des écoles. Là où les collectivités s’engagent aux côtés de leur Calandreta, on note d’ailleurs un moindre recours aux contrats aidés.

Calandreta ne soutient pas la précarité que sous-entend le recours aux emplois aidés mais force est de constater que quand le financement public des associations assurant des missions de service public n’est pas à la hauteur, nous ne pouvons que nous tourner vers ce type de dispositif. 
L’ensemble du mouvement veille en outre à ce que les professionnels bénéficient d’une expérience sur un terrain pédagogique reconnu et d’une formation linguistique solides.

Ecoles privées…oui, mais gratuites !

On veut renvoyer Calandreta au statut d’école privée pour justifier l’inutilité d’aides d’Etat puisque qui dit “école privée” dit “école payante”. Cette idée reçue se casse le nez sur Calandreta. Nous le rappelons, nos Ecoles sont laïques et gratuites, elles sont ouvertes à tous, assurant une double mission de service public. Calandreta ne tire aucun profit pécuniaire de la scolarisation des élèves. Son fonctionnement repose notamment sur un investissement associatif fort des parents d’élèves.

Lire la suite...

mercredi 6 septembre 2017

URGENT! APPEL A BENEVOLES, besoin de renfort sur 5 sorties en montagne du 14 au 30 septembre!


Nous avons besoin de vous pour rendre la montagne accessible à tous!

 Venez accompagner des personnes en situation de handicap en montagne avec le Parc National des Pyrénées!

Nous avons besoin d’une dizaine de bénévoles pour accompagner sur chaque sortie des personnes en mobilité réduite en partenariat avec le comité Handisport 65.

Les dates sont :

  • Le jeudi 14 septembre au Néouvielle
    Le samedi 16 septembre au lac du Tech
    Le mardi 19 septembre au Pont d’Espagne
    Le samedi 23 septembre à Gavarnie



Venez participer à la journée Montagne pour Tous, le samedi 30 septembre!


Cette année la sortie se fera à Bious-Artigues, nous avons besoin de vous pour accompagner les familles dans leur découverte des Pyrénées!

 

 




Si vous êtes intéressés contactez-nous au 05 59 30 18 94 ou par mail c.chartier@lamaisondelamontagne.org


Un très grand MERCI d’avance à ceux qui pourront nous prêter un peu de leur temps et énergie afin d’offrir et partager ces belles expériences humaines en montagne!

Nous comptons sur vous, alors à bientôt!

lundi 4 septembre 2017

Suppression des CAE-CUI à la Calandreta de Lys

Situation pour la rentrée 2017-2018 suite à la suppression des CAE-CUI L’école publique de Lys a été fermé par l’Education Nationale début des années 2000. Ne voulant pas rester sans école, la municipalité a contacté la fédération départementale des Pyrénées Atlantiques des écoles Calandretas. Cette démarche aboutira à l’ouverture de la Calandreta de Lys en 2002. Les Calandretas sont des écoles associatives laïques gratuites qui assurent une mission de service publique d’enseignement de la langue occitane (ici dans ses variantes béarnaises). Elles sont sous contrat avec l’Education Nationale. Le gouvernement de Monsieur Macron a annoncé pendant l’été la suppression des contrats CAE-CUI. La Calandreta de Lys fonctionne en grande partie avec deux de ces emplois. L’un à renouveler au mois d’août 2017 et l’autre en janvier 2018. Nous nous retrouvons avec un refus de renouvellement de l’un des contrats, annoncé par Pôle Emploi le 30 août 2017 soit 4 jours avant la rentrée L’école est donc dans l’obligation de suspendre la garderie de fin de journée afin de maintenir celle du matin pour répondre aux besoins les plus urgents de parents qui travaillent. La situation en milieu rurale implique bien souvent des déplacements longs.

Lire la suite...

dimanche 3 septembre 2017

Richard Long investit la ville de Bordeaux jusqu'au 10 septembre

Dans le cadre de Paysages Bordeaux 2017, les œuvres de Richard Long investissent la ville.

Cet artiste britannique né à Bristol en 1945 et qui y habite toujours, a étudié dans les années 60 dans la fort célèbre St. Martin’s School of Art de Londres. Sa première exposition solo remonte à 1968 à Düsseldorf et depuis lors, il enchaine les expositions, parcourant le monde. C’est dire si c’est un artiste renommé dont Bordeaux donne à voir les œuvres aujourd’hui ! Ce n’est pas une première : en 1981, Richard Long avait été invité par le CAPC. C’est donc l’occasion, jusqu’au 10 septembre prochain, de retrouver ou découvrir le travail de cet artiste arpenteur du monde, affilié au Land Art. Dans des espaces naturels et sauvage, il essaime des sculptures élémentaires fortes et brutes. Son travail exposé à Bordeaux actuellement en lieux intérieurs garde de ses espaces extérieurs la force de la matière première qui composent les œuvres.
Retrouvez donc 5 sculptures de Richard Long en 5 lieux bordelais :

   -  au Grand-Théâtre, dans le cadre de Paysages en scène, « Cornwall Slate Line » (Ligne d’ardoise de Cornouaille) 1981 / jusqu’au 3 septembre, du mardi au dimanche, de 12h à 18h30.
   -  à l’Espace Saint-Rémi, « Stone Field » (marbre blanc) 1989 / (jusqu’au 27 août) : du mardi au dimanche, de 13h à 19h (18h le dimanche).
   -  au Mémorial de l’Hôtel de ville, « Snake circle » 1981 / du lundi au mardi de 8h30 à 18h.
    - au café du CAPC, « Garonne Mud Circles » et « Garonne Black Mud Circle » 1990
    - sur la terrasse du CAPC, « Ligne d’ardoise, Bordeaux » 1985 et « White Rock Line » 1990, remade 2014 / tous les jours, sauf lundi, de 11h à 18h (20h le mercredi).

Et pour découvrir cet artiste plus complètement, rendez-vous sur son site : richardlong.org

mardi 29 août 2017

Inauguration de l'exposition "L'écriture du temps" de Pierre Meyer le mardi 5 septembre à 19 heures à la Cité des Pyrénées

Du 4 septembre au 20 octobre 2017

Inauguration : mardi 5 septembre à 19 heures à la Cité des Pyrénées (29 rue Berlioz à Pau)


      

Lire la suite...

lundi 28 août 2017

Le milieu associatif devait être au coeur du quinquennat d'Emmanuel Macron, il est au contraire en train de mourir

Arnaud de Broca
Secrétaire général de la FNATH, association des accidentés de la vie (http://www.huffingtonpost.fr/)

Le milieu associatif devait être au coeur du quinquennat d’Emmanuel Macron, il est au contraire en train de mourir
La société civile devait être cœur de ce quinquennat et du renouveau de la politique. Loin de lui redonner confiance, les décisions prises ou annoncées cet été lui promettent au contraire un affaiblissement certain. Le monde associatif, déjà en difficulté, aura du mal à s’en relever.
 Et avec lui, et c’est plus grave, les actions sociales d’accompagnement en proximité des plus vulnérables. Mais aussi toute la vie citoyenne qui fait la richesse de notre pays. Rarement les associations auront connu un tel décalage entre les annonces et la réalité des mesures. Jamais elles n’auront connu autant d’attaques précises et ciblées contre leur fonctionnement et leur existence. On voudrait les affaiblir et les museler, on ne s’y prendrait pas autrement!

Coup sur coup, les associations ont connu cet été des votes ou annonces défavorables, remettant en cause l’existence même de nombreuse d’entre elles, impuissantes face à une Assemblée nationale ou un Gouvernement visiblement fermés à tout dialogue. La “nouvelle politique” semble donc devoir se faire avec des députés qui ont montré jusqu’à présent majoritairement leur souhait de ne pas débattre ou enrichir les textes proposés par le Gouvernement et des associations aux moyens volontairement réduits et non écoutées.

Ainsi, les associations ont subi, en premier lieu, la baisse des dotations régionales, qui vont se traduire naturellement par l’accélération de la diminution des subventions.

Lire la suite...

- page 1 de 142