Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 21 janvier 2017

Patti Smith - People Have The Power

Salut Barack !


Quand Obama pousse la chansonnette par libezap

vendredi 20 janvier 2017

Rencontre au Sommet « Lionel Terray, l'inoubliable conquérant » vendredi 27 janvier à 18 heures à la CDP avec Marcel Pérès

La Maison de la Montagne et la Médiathèque de la Montagne Henri Barrio ont le plaisir de vous inviter à une nouvelle Rencontre au Sommet :

« Lionel Terray, l’inoubliable conquérant »

de Marcel Pérès

Vendredi 27 janvier à 18 heures
Médiathèque de la Montagne Henri Barrio (Cité des Pyrénées, 29 bis rue Berlioz à Pau)



Lire la suite...

dimanche 15 janvier 2017

Recuerdos, la Retirada et l'Exil - Le 28 avril 2017 - L'Astrada - Marciac

« Recuerdos, la Retirada et l’Exil », pour se souvenir des Républicains qui, en février 1939, ont franchi les Pyrénées dans les pires conditions. C’est tout le passé du grand-père de Guillaume Lopez qui renaît sur scène avec un spectacle où fusionnent chant, musique, récit et dessin.
Avec Guillaume Lopez (chant, flûtes, sax), Guillaume Lopez, Morgan Astruc (guitare), Simon Portefaix (percussions), Louis Navarro (contrebasse).

vendredi 13 janvier 2017

Inauguration de l'exposition "Monts et merveilles" le mardi 17 janvier à 19h au Bel Ordinaire

Nos amis du Bel Ordinaire vous invitent à :

Inauguration de l’exposition

“Monts et merveilles”

Mardi 17 janvier à 19h au Bel Ordinaire.

Rien de tel pour vous mettre l’eau à la bouche en attendant Clémentine Fort et son magnifique travail à la Cité des Pyrénées.

On vous en dit plus très prochainement …

Plus d’infos sur l’exposition “Monts et merveilles” sur le site du Bel Ordinaire.

jeudi 12 janvier 2017

Galette des rois de la Cité des Pyrénées le vendredi 20 janvier à 19 heures

   

Partageons la galette des rois de la Cité des Pyrénées. L’idée est que chaque adhérent des associations apporte soit une galette soit quelque chose pour trinquer à cette nouvelle année qu’on vous souhaite dores et déjà riche de belles rencontres, de beaux projets …

VENDREDI 20 JANVIER à 19 heures

à la Coulée Douce - Cité des Pyrénées

Au plaisir de partager ce moment convivial en votre compagnie.

mardi 10 janvier 2017

Un arrêté définit l'environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l'alpinisme

Un arrêté du ministre des Sports du 6 décembre 2016, publié au Journal officiel du 21 décembre, porte définition de l’environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l’alpinisme. Dans son article premier, l’arrêté définit les activités assimilées à l’alpinisme comme “un ensemble de pratiques sportives qui regroupent différentes techniques permettant la progression ou le déplacement à pied, en sécurité, dans un environnement montagnard”. Quant à cet environnement montagnard, il correspond à une typologie bien précise.
Ainsi l’article 2 de l’arrêté considère trois différents types de zones relevant de l’environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l’alpinisme. Il s’agit tout d’abord des itinéraires pédestres, balisés ou non, sur sentier ou hors sentier, dont le niveau de risque est strictement supérieur à trois dans la cotation établie par la Fédération française de randonnée pédestre (FFRP)
En second lieu, sont considérées comme relevant de l’environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l’alpinisme les zones situées à une altitude supérieure à huit cents mètres dans les massifs des Vosges, de la Corse, du Jura et du Massif central.
Enfin, dans les massifs des Alpes et des Pyrénées, ce sont les zones situées à une altitude supérieure à mille mètres qui relèvent de l’environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l’alpinisme.
Toutefois, précise l’article 3 de l’arrêté, dans les massifs des Vosges, de la Corse, du Jura, du Massif central, des Alpes et des Pyrénées, les itinéraires pédestres dont la cotation FFRP est strictement inférieure à trois, à la fois sur le critère du risque et sur le critère de l’effort, ne relèvent pas de l’environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l’alpinisme.

Un texte très attendu par les professionnels

L’arrêté du 6 décembre 2016 était très attendu des professionnels. En effet, malgré les prescriptions d’un arrêté du 14 juin 2007, l’environnement montagnard pour la pratique des activités assimilées à l’alpinisme n’avait jamais été défini. Or ce vide juridique entraînait en conflit d’usage entre professionnels : éducateurs sportifs généralistes, d’un côté, accompagnateurs spécialisés en milieu montagnard de l’autre. Qui peut encadrer qui ? Quelle responsabilité en cas d’accidents graves ? Autant de questions jusqu’alors sans réponse.
Or l’alpinisme et ses activités assimilées faisant partie des activités s’exerçant dans un environnement spécifique mentionnées à l’article R. 212-7 du Code du sport, seule la détention d’un diplôme spécifique permet leur enseignement ou leur encadrement. En l’occurrence, les diplômes d’Etat d’accompagnateur en moyenne montagne ou de guide de haute montagne.
La définition des zones spécifiques à la pratique des activités assimilées à l’alpinisme n’est toutefois qu’une pierre à l’édifice. Le niveau de difficulté d’un itinéraire relève en effet pour partie de l’appréciation du professionnel. Et pour de nombreuses raisons techniques et financières – notamment pour ne pas imposer aux collectivités territoriales un balisage in situ obligatoire – aucune cotation n’est disponible sur le terrain. Un important travail de pédagogie vis-à-vis des éducateurs sportifs désireux d’exercer leurs activités en milieu montagnard est désormais indispensable. Il sera mené par les parties prenantes, notamment le ministère des Sports et la FFRP.

Jean Damien Lesay

Sports de nature
Publié le lundi 9 janvier 2017
http://www.localtis.info/cs/ContentServer?pagename=Localtis/LOCActu/ArticleActualite&cid=1250278249845

dimanche 8 janvier 2017

« Le sentiment de la nature, force révolutionnaire », Bernard Charbonneau

Lorsqu’il rédige ce texte, Bernard Charbonneau a 26 ans. Avec son ami Jacques Ellul, il a rejoint les personnalistes de la revue Esprit et publié les Directives pour un mouvement personnaliste deux ans plus tôt. Contre le capitalisme libéral et contre le communisme soviétique, le personnalisme communautaire se voulait une « troisième voie », fondée sur le respect et l’accomplissement de la personne humaine.

Le sentiment de la nature, force révolutionnaire ? Est-ce bien le moment de s’occuper d’un sujet aussi inactuel ? Force révolutionnaire ? Non, tout le monde sait que la véritable force révolutionnaire, c’est la haine du nain Chiappe ou du chameau Blum. Le sentiment de la nature, c’est une émotion littéraire : un beau jeune homme brun absorbé dans ses pensées devant un lac ; un lac où il ne fera jamais de canot et où il ne pêchera jamais.

Pour nous faire confondre nature et littérature, la civilisation actuelle nous a invertis. Le sentiment de la nature n’est pas le monopole des gens cultivés, et sa plus belle expression n’est qu’un balbutiement informe. D’autre part, comme toute puissance poétique, le sentiment de la nature est une force vulgaire et, si l’on cherchait bien, on trouverait à son actif la chute de quelques ministres polis ou réalistes. Certes, il est bien plus facile de trouver à la source des révolutions des faits « précis » comme la haine d’un personnage en vue ou le gros volume d’un doctrinaire distingué. Mais la haine est à fleur de nerfs, elle pourra provoquer l’émeute, elle n’accouchera pas d’une révolution ; ce qui nous intéresse, c’est de connaître la révolte qui a fait écrire le gros livre, la fièvre qui couvait dans les autres hommes qui l’ont lu, qui n’y ont plus vu l’imprimé mais le cri décuplé de leur propre indignation. Alors, si nous faisons effort pour saisir à sa source même l’esprit révolutionnaire, là où il jaillit le plus violent et le plus dru, nous trouverons, présent ou caché, le sentiment de la nature.

Lire la suite...

vendredi 6 janvier 2017

Mais que fait le Parc National? Soirée d'information vendredi 13 janvier


L’équipe de la vallée d’Aspe du Parc national des Pyrénées aura plaisir à vous retrouver à l’occasion d’une soirée d’information proposée le vendredi 13 janvier 2017 à Borce.

Entrée libre

Renseignements au 05.59.34.70.87

Lire la suite...

mardi 3 janvier 2017

Les Cimes d'Aquitaine hivernales: Weekend découverte le 4 et 5 février 2017 à Gourette

La ligue Régionale Nouvelle-Aquitaine FFME organise « Les Cimes d’Aquitaine Hivernales » qui se tiendront les 4 et 5 février 2017 à Gourette en vallée d’Ossau (64).
 
Week-end d’initiation et de découverte des activités de montagne, venez nombreuses et nombreux, en famille ou entre amis, vous initier à la raquette à neige, au ski de randonnée, à l’Alpinisme dans un cadre sécurisé.
Ouvert à tous, licenciés ou non licenciés, à partir de 8 ans.

Retrouvez toutes les infos pratiques et le programme ici : Programme_Cimes_hiver_2017.pdf
Fiche d’inscription à renseigner et à renvoyer accompagnée du règlement avant le 20 janvier 2017.

Renseignements :

Secrétariat Ligue Nouvelle-Aquitaine : Tél : 05.59.14.19.81
formation.aquitaine@ffme.fr   

Lire la suite...

- page 1 de 133