Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

L'ACTU CLUBS & ASSOS

Fil des billets

lundi 4 septembre 2017

Suppression des CAE-CUI à la Calandreta de Lys

Situation pour la rentrée 2017-2018 suite à la suppression des CAE-CUI L’école publique de Lys a été fermé par l’Education Nationale début des années 2000. Ne voulant pas rester sans école, la municipalité a contacté la fédération départementale des Pyrénées Atlantiques des écoles Calandretas. Cette démarche aboutira à l’ouverture de la Calandreta de Lys en 2002. Les Calandretas sont des écoles associatives laïques gratuites qui assurent une mission de service publique d’enseignement de la langue occitane (ici dans ses variantes béarnaises). Elles sont sous contrat avec l’Education Nationale. Le gouvernement de Monsieur Macron a annoncé pendant l’été la suppression des contrats CAE-CUI. La Calandreta de Lys fonctionne en grande partie avec deux de ces emplois. L’un à renouveler au mois d’août 2017 et l’autre en janvier 2018. Nous nous retrouvons avec un refus de renouvellement de l’un des contrats, annoncé par Pôle Emploi le 30 août 2017 soit 4 jours avant la rentrée L’école est donc dans l’obligation de suspendre la garderie de fin de journée afin de maintenir celle du matin pour répondre aux besoins les plus urgents de parents qui travaillent. La situation en milieu rurale implique bien souvent des déplacements longs.

Lire la suite...

mercredi 2 août 2017

Compagnie Lézards Bleus - Antoine le Menestrel - Programme août 2017

Lire la suite...

Ateliers artistiques à l'Espace transfrontalier du Pourtalet




















Lire la suite...

Participez à la 18e édition de La Marcha le 19 août



























Téléchargez le programme complet ici : Marcha2017__1_.pdf

Lire la suite...

lundi 31 juillet 2017

Les jeunes du chantier de Bilhères-en-Ossau font la Une!

L’article complet ici : Chantier_Bilheres_LaRepublique_31.07.17.pdf

Lire la suite...

dimanche 23 juillet 2017

Stage danse /escalade avec la Compagnie Lézards Bleus à La Bastide Clairence

Oyé oyé !
En vue d’une création prévue en octobre prochain, nous cherchons des grimpeuses/grimpeurs, sportives/sportifs, joueuses/joueurs de pelote, danseuses/danseurs, jongleuses/jongleurs, traceuses/traceurs, curieuses/curieux… Nous vous proposons de participer à un stage de danse/escalade encadré par Antoine Le Ménestrel (Cie Lézards Bleus).

Le stage aura lieu la première semaine d’août au Trinquet de la Bastide, il est gratuit et ouvert à tous.

Merci de nous contacter au 0559701493 ou par mail lagunarte@gmail.com.

Inessa Gaxen.

A bientôt, laster arte, adishatz !

mercredi 5 juillet 2017

Été Ossalois 2017 - newsletter n°3

jeudi 29 juin 2017

Newsletter Eté Ossalois

Voici un petit rayon de soleil : le programme Été Ossalois de la semaine !
On vous attends dès ce soir à l’auberge de la vallée d’Ossau (Iseste) pour le concert de Toldoï. Il s’agit d’un jeudi du lac, mais compte tenu de la météo peu favorable, nous avons organisé le repli.
D’autres événements sont concernés (les contes en poche de dimanche seront certainement à la mairie d’Aste Béon et non pas à Moulaprat), n’hésitez pas à consulter la newsletter et à la diffuser largement !
A très bientôt,
Marion HAURE et Émilie GRASSER
Communauté de Communes de la Vallée d’Ossau
Tél : 05.59.05.66.77
ccvo@cc-valleedossau.com
www.facebook.com/valleeossau

vendredi 24 février 2017

Open Roc&Py le 5 mars 2017 à Tarbes!

Le club d’escalade Roc&Pyrène est heureux de vous inviter le 5 Mars 2017 à Tarbes pour les nouvelles éditions du Mini Roc&Py et de l’Open Roc&Py!

Lire la suite...

mercredi 8 février 2017

BAD NEWS !..

” Avis de gros temps pour l’Association de prévention spécialisée de l’agglomération paloise (Apsap). Fondée il y a près de 40 ans, cette structure, connue pour son travail de terrain auprès des jeunes des quartiers difficiles, pourrait licencier ses derniers éducateurs de rue dans les prochains mois. Dépendante financièrement du Département, l’Apsap fait face depuis l’an dernier à une réduction drastique de ses subventions (lire notre édition du 21 juin 2016). Jusqu’en 2015, l’association touchait quelque 950 000 € par an du conseil départemental. Un montant amputé « de 40 % l’an dernier », rappelle Christophe Glele, le président de l’Apsap.
De 22 à 6 salariés Trop cher pour pas assez de résultats, avait argumenté à l’époque Annick Trounday, élue départementale déléguée à l’enfance et à la famille. « On
nous avait demandé des efforts, c’est ce qui a été fait », assure Christophe Glele. Une réorganisation a été entreprise, au prix de nombreux licenciements. De 22 salariés, l’Apsap n’en compte aujourd’hui plus que 6, dont 5 éducateurs spécialisés au lieu de 13. « Nous n’avons plus de comptable, ni de chef de service, ni de psychologue, ni de documentaliste », énumère l’un d’entre eux.”

Suite…

- page 1 de 26