Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ENVIRONNEMENT & SOCIÉTÉ

L'écoumène est une notion géographique pour désigner l'ensemble des terres anthropisées (habitées ou exploitées par l'Homme)

Fil des billets

jeudi 7 septembre 2017

Gel des contrats aidés, une rentrée au goût amer pour Calandreta

Les écoles Calandreta du Béarn se sont vues refuser le renouvellement et/ou la création des postes d’ASEM (assistant spécialisé des écoles maternelles) dans le cadre des contrats aidés. La baisse du taux de prise en charge par l’Etat (de 70 à 52%), en mars dernier, augurait déjà des difficultés qu’il allait falloir surmonter. La décision de geler le recours aux contrats aidés, brutale, ne fait que renforcer le goût amer de cette rentrée.

Le recours aux contrats aidés, une nécessité

La grande majorité des Calandreta ont besoin de ces contrats pour faire fonctionner les écoles, ils viennent clairement pallier le manque d’investissement de l’Etat dans le financement des écoles. Là où les collectivités s’engagent aux côtés de leur Calandreta, on note d’ailleurs un moindre recours aux contrats aidés.

Calandreta ne soutient pas la précarité que sous-entend le recours aux emplois aidés mais force est de constater que quand le financement public des associations assurant des missions de service public n’est pas à la hauteur, nous ne pouvons que nous tourner vers ce type de dispositif. 
L’ensemble du mouvement veille en outre à ce que les professionnels bénéficient d’une expérience sur un terrain pédagogique reconnu et d’une formation linguistique solides.

Ecoles privées…oui, mais gratuites !

On veut renvoyer Calandreta au statut d’école privée pour justifier l’inutilité d’aides d’Etat puisque qui dit “école privée” dit “école payante”. Cette idée reçue se casse le nez sur Calandreta. Nous le rappelons, nos Ecoles sont laïques et gratuites, elles sont ouvertes à tous, assurant une double mission de service public. Calandreta ne tire aucun profit pécuniaire de la scolarisation des élèves. Son fonctionnement repose notamment sur un investissement associatif fort des parents d’élèves.

Lire la suite...

dimanche 3 septembre 2017

Richard Long investit la ville de Bordeaux jusqu'au 10 septembre

Dans le cadre de Paysages Bordeaux 2017, les œuvres de Richard Long investissent la ville.

Cet artiste britannique né à Bristol en 1945 et qui y habite toujours, a étudié dans les années 60 dans la fort célèbre St. Martin’s School of Art de Londres. Sa première exposition solo remonte à 1968 à Düsseldorf et depuis lors, il enchaine les expositions, parcourant le monde. C’est dire si c’est un artiste renommé dont Bordeaux donne à voir les œuvres aujourd’hui ! Ce n’est pas une première : en 1981, Richard Long avait été invité par le CAPC. C’est donc l’occasion, jusqu’au 10 septembre prochain, de retrouver ou découvrir le travail de cet artiste arpenteur du monde, affilié au Land Art. Dans des espaces naturels et sauvage, il essaime des sculptures élémentaires fortes et brutes. Son travail exposé à Bordeaux actuellement en lieux intérieurs garde de ses espaces extérieurs la force de la matière première qui composent les œuvres.
Retrouvez donc 5 sculptures de Richard Long en 5 lieux bordelais :

   -  au Grand-Théâtre, dans le cadre de Paysages en scène, « Cornwall Slate Line » (Ligne d’ardoise de Cornouaille) 1981 / jusqu’au 3 septembre, du mardi au dimanche, de 12h à 18h30.
   -  à l’Espace Saint-Rémi, « Stone Field » (marbre blanc) 1989 / (jusqu’au 27 août) : du mardi au dimanche, de 13h à 19h (18h le dimanche).
   -  au Mémorial de l’Hôtel de ville, « Snake circle » 1981 / du lundi au mardi de 8h30 à 18h.
    - au café du CAPC, « Garonne Mud Circles » et « Garonne Black Mud Circle » 1990
    - sur la terrasse du CAPC, « Ligne d’ardoise, Bordeaux » 1985 et « White Rock Line » 1990, remade 2014 / tous les jours, sauf lundi, de 11h à 18h (20h le mercredi).

Et pour découvrir cet artiste plus complètement, rendez-vous sur son site : richardlong.org

dimanche 27 août 2017

Eclipse

Comment cette image a été fabriquée par Ted Hesser: https://www.tetongravity.com/

mercredi 16 août 2017

Après le capitalisme, essai d'écologie politique par Pierre Madelin

Pierre Madelin | Polémos | 152 pages

Comment s’émanciper de cette servitude volontaire où consommation et capitalisme riment avec destruction des conditions de vie sur Terre ? Aller au supermarché en voiture, changer de iPhone tous les six mois, passer trois heures par jour devant un écran, cela fait pourtant partie du quotidien de la plupart de nos contemporains. Or, sans une véritable transition écologique, nous assisterons inévitablement à une série d’effondrements systémiques. Pour rompre avec l’imaginaire de domination rationnelle du monde hérité de la science et de la philosophie modernes, Pierre Madelin explore les possibilités révolutionnaires du présent en convoquant l’écologie politique libertaire. Si le capitalisme est l’ennemi à abattre, un changement de paradigme, qui concerne autant le climat, l’énergie, la démographie, la question animale que l’organisation politique des sociétés, est en marche. Avec une lucidité salutaire et par-delà toute pensée réactionnaire, Pierre Madelin nous invite à conserver le monde en tant que monde.

vendredi 28 juillet 2017

Détour par Michel Gondry

Michel Gondry a sorti un court-métrage entièrement filmé à l’iPhone. Une prouesse technique pour un petit film poétique. Bonnes Vacances !!!

dimanche 16 juillet 2017

L'homme et la montagne Rencontre avec Michel Serres | Refuge de Rosairy | dimanche, 16. juillet 2017

“ENTRE CIEL ET TERRE”
RENCONTRE AVEC MICHEL SERRES
Immense philosophe, conteur et grand connaisseur de la montagne, Michel Serres a accepté le challenge d’une conférence à ciel ouvert dans un des plus beaux sites du massif de la Tournette avec le mont Blanc pour toile de fond. Un moment d’exception !

Aujourd’hui, nous savons que nous n’arrivons plus à assurer la maintenance des effets non prévus de notre action sur l’environnement, et que cette crise est devenue planétaire. Cette situation nouvelle est l’occasion de mettre à plat l’histoire de notre pensée sur la nature et les liens que nous sommes censés entretenir avec elle. Ne nous y trompons pas : revisiter ces rapports entre l’un et l’autre, c’est aussi la possibilité d’influer significativement sur nos nouvelles politiques environnementales…
Puis musique avec le Duo Bouclier : ce duo violon et accordéon transporte son public vers des terres inconnues qui appellent le respect et invitent au voyage !

Sur une proposition d’Histoire d’en Parler

DIM.16 JUIL.
CONFÉRENCE À 14H
PUIS CONCERT DU DUO BOUCLIER
REFUGE DU ROSAIRY, MASSIF DE LA TOURNETTE

vendredi 9 juin 2017

L’art et les abeilles - Conférence . Médiathèque . Bayonne

Mardi 13 juin 2017, 18h15  (Entrée libre)
Du Néolithique au 21° siècle, l’abeille apparaît insidieusement dans l’histoire de l’art. Aussi bien pour son symbolisme que pour ses caractéristiques biologiques, elle s’invite dans nombre d’œuvres visuelles, musicales ou architecturales. La conférence suit son vol, du pollen à la ruche, à travers les époques.
Dans le cadre du programme « L’abeille, notre précieuse sentinelle » orchestré du 25 mai au 16 juillet par la Ville de Bayonne.
Médiathèque Centre-ville
10 rue des gouverneurs
64100 Bayonne
Entrée libre.
Conférence proposée par François Loustau / La Maison, commissaire d’exposition . 06 80 68 80 38

vendredi 12 mai 2017

Les Bushmen - Campagne Survival

Les Bushmen de la Réserve du Kalahari central au Botswana sont les derniers chasseurs d’Afrique. En 2006, ils ont gagné un procès contre le gouvernement, les autorisant à retourner sur leur territoire ancestral après en avoir été expulsés de force.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le Botswana continue de persécuter impitoyablement et sans relâche ses premiers habitants afin de les chasser de leurs terres. Il leur est interdit de chasser et ils sont obligés de demander un permis pour entrer dans la réserve. Ils sont maintenant poussés au bord de l’extinction.

Survival a appelé à un boycott international du tourisme au Botswana tant que le gouvernement ne garantira pas les droits des Bushmen.

Le tourisme représente la plus importante source de revenus du Botswana après l’exploitation de diamants.
L’Office de tourisme botswanais utilise sans vergogne des images folkloriques de chasseurs bushmen pour promouvoir le tourisme dans le pays, tandis que les autorités gouvernementales font tout leur possible pour effacer toute trace de la tribu dans la réserve.
Les touristes sont ouvertement encouragés à profiter d’une ‘expérience bushman’, à partir en expédition en compagnie de Bushmen afin d’apprendre leurs pratiques de chasse et de cueillette et d’assister à leurs ‘danses de transe’. En même temps, le gouvernement interdit aux Bushmen de chasser et la majorité d’entre eux sont contraints de vivre hors de leur territoire ancestral.

Survival appelle les agences de voyage et les voyageurs du monde entier à soutenir les Bushmen en boycottant le tourisme au Botswana.
La pression du public est l’unique manière de pousser le gouvernement à respecter les droits des Bushmen.

http://www.survivalinternational.fr/

mercredi 29 mars 2017

L'An 01 de Gébé, Jacques Doillon, Alain Resnais et Jean Rouch

L an 01 [Jacques Doillon, Gébé, Alain Resnais et Jean Rouch] from Billy Emmerdeur on Vimeo.

lundi 20 mars 2017

Imaginerait-on un instant le Général de Gaulle écraser un cheval ?

Trailer du documentaire “Un berger à l’Élysée?” de Pierre Carles et Philippe Lespinasse.

- page 2 de 20 -