Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ZOOM SUR LES BEAUX LIVRES

Fil des billets

mercredi 5 mars 2014

Mercredi pluvieux, mercredi studieux

Un petit coup de blues ?
La météo n’est pas franchement  tendre avec les sports de montagne, vous êtes coincés chez vous sans autre alternative que la télévision ? Venez  faire un tour à la Médiathèque de la Montagne, il y fait chaud et vous trouverez ici tout ce qu’il vous faut en attendant de repartir batifoler dans la neige.
Du topo, des cartes, des revues, des DVD, des CD , des romans, des récits…
Pourquoi ne pas emprunter un bon bouquin comme « Délivrance » de James Dickey chroniqué ici par Pierre. Ou  si vous vous apprêtez à partir sur les chemins de St Jacques cet été  « Immortelle randonnée » de Jean-Christophe Rufin est pour vous! Enfin si vous avez soif d’aventure vous pouvez vous laisser tenter par « Ecrivains Voyageurs » de Laurent Maréchaux pour découvrir avec beaucoup de photographies et d’images d’illustrations les étapes de Blaise Cendrars, Jack London, Joseph Conrad et bien d’autres autour du monde !
Bonne lecture !

dimanche 22 décembre 2013

Alpinistes, récits de bravoure et de conquête des pionniers à nos jours aux Editions Arthaud

Écrit en collaboration avec la Royal Geographical Society et l’Alpine Club (traduit de l’anglais par Jacques Guiod et Denis-Armand Canal), “Alpinistes” raconte l’histoire de ces pionniers qui ont conquis les plus durs et les hauts sommets de notre planète.
Rempli de récits où l’endurance et persévérance se conjuguent, ce très beau livre relate l’histoire de 100 des plus grands alpinistes, d’Hannibal à Hillary.
Composé à l’aide d’extraits de journaux et de photographies jamais vus auparavant et des cartes inédites de la Royal Geographical Society et de l’Alpine Club, “Alpinistes” aide à revivre plus grandes ascensions de l’histoire.
Ce livre vous présente une multitude de personnages intrigants, des britanniques de l’expédition de 1924 qui ont insisté sur la présence de caisses de champagne au camp de base de l’Everest, au duc des Abruzzes pour qui on a transporté 10 lits de fer jusqu’à glacier Malaspina en Alaska.
En chemin, vous découvrirez aussi  les découvertes scientifiques importantes qui ont façonné le cours de l’histoire humaine et profiterez de grands moments de bravoure, de fraternité et d’adversité , qui font d’ “Alpinistes” une lecture fascinante pour qui aime l’esprit d’aventure.
Prix : 40,00 € Nombre de pages : 360 Format : 26 x 31 cm ISBN : 978-2-08-127312-2
 (cliquez sur les images pour les consulter en… anglais)

lundi 9 décembre 2013

Mon père était berger de Robert Laxalt (Sweet Promised Land)

Écrivain, journaliste, fondateur du département des études basques à l’université de Reno (Nevada), plusieurs fois nominé au prix Pulitzer, Robert Laxalt (1923-2001) est entré en littérature avec ce livre, publié sous le titre de Sweet Promised Land, en 1957.
Magnifique témoignage de respect, d’admiration, de reconnaissance et d’amour d’un fils pour son père, ce récit, véritable best-seller aux États-Unis, est devenu aujourd’hui le grand classique de l’immigrant américain. Comme tant d’autres Basques, Dominique Laxalt forme de grands espoirs de réussite quand il quitte à 20 ans son Pays basque natal pour s’embarquer vers l’Amérique. Destination Reno, Nevada, autrement dit le Far West.
D’abord simple berger, ensuite propriétaire d’immenses troupeaux, il connaîtra la fortune, puis ses revers lors de la crise de l’élevage de 1922. Marié avec une Basque, émigrée elle aussi, ils auront six enfants.
Dominique Laxalt, comme tous ses compatriotes émigrés, a continûment caressé le rêve, rarement réalisé, du retour au pays. Il en a parlé souvent, mais toujours un empêchement est survenu, et voilà près d’un demi-siècle qu’il vit dans les montagnes du Nevada… Pourtant, ce voyage va se décider. Les enfants Laxalt et leur mère unissent leurs efforts et parviennent à le convaincre avec force ruses et arguments. C’est Robert, son fils cadet, qui l’accompagnera.
Mon père était berger est le récit de ce retour où ce père simple et rude, solitaire par nature autant que par nécessité, avare de mots, revient sur sa vie, y dévoile ses sentiments ou, plutôt, les laisse deviner à son fils.(Quatrième de couverture)

Mon père était berger, Un Basque dans l’Ouest américain, Robert Laxalt, Traduit de l’anglais (américain) par Xavier Guesnu, Éditions Aubéron 18€

Lire la suite...

mardi 3 décembre 2013

Les auteurs de nos amis des éditions Gypaète se révèlent

Claire Benoit
Chanteuse, musicienne et comédienne, écrivain, elle mène un parcours artistique singulier. La recherche et le travail de l’écriture, du théâtre et de la musique lui permettent de vivre un enrichissement permanent à travers la création, l’interprétation ou la commande d’une oeuvre.

Aux écrits, elle apporte la musique, et à la musique elle donne les mots.

Lire la suite...

mardi 29 octobre 2013

Paul et le mystère du Pau-Canfranc

La maison d’édition paloise CAIRN publie une bande dessinée de Robert Minguez :

Paul et le mystère du Pau-Canfranc est un voyage à travers le temps et à travers les montagnes pyrénéennes.

C’est l’histoire méconnue d’un des plus grands chantiers réalisés entre le XIX° et le XX° siècle. C’est le récit qui évoque la renaissance trop longtemps décriée de la ligne de chemin de fer où l’on trouve le deuxième plus long édifice ferroviaire de son temps en Europe, la gare internationale du Transpyrénéen reliant Bordeaux, Pau, Canfranc et Saragosse.

Découvrez tous les secrets de fabrication de la BD sur le site que Robert Minguez a créé.

Cette BD sera bientôt disponible à la Médiathèque de la Montagne Henri Barrio.

Lire la suite...

mercredi 3 juillet 2013

Délivrance de James Dickey - Editions Gallmeister

Sorti tout droit des années 70, Délivrance, le film de John Boorman a profondément marqué toute une génération de cinéphiles et certaines images hantent encore chacun d’eux. Le duel banjo/guitare au tout début du film est devenu une des scènes cultes de l’histoire du cinéma et la revoir procure toujours un malaise profond.
Mais Délivrance est surtout un roman de James Dickey publié en 1971 par Flammarion et qui obtient à l’époque le prix Médicis. Depuis le mois de juin les lecteurs peuvent découvrir sa réédition aux éditions Gallmeister, dans la collection Nature Writing à qui on doit déjà la redécouverte des grands livres d’Edward Abbey, Rick Bass et Dan O’Brien entre autres.

Lire la suite...

vendredi 7 juin 2013

Glaciers des Pyrénées, le réchauffement climatique en images - Editions Cairn

Tout le monde connaît l’existence de glaciers dans les Alpes (ex. : la Mer de glace). Ce que l’on sait moins, c’est qu’il existe aussi des glaciers dans les Pyrénées. Et qu’à l’instar de leurs voisins alpins, ils sont en voie de disparition.
Depuis la fin du XVIIIe siècle, ils passionnent : les pyrénéistes, ces explorateurs érudits, savants et écrivains, voyaient en eux aussi bien un objet de défi dans leurs ascensions que d’étude. Au XIXe siècle, grâce à la photographie, les témoignages de leur présence sur les plus hauts sommets de la chaîne se multiplient.
C’est d’une histoire récente des glaciers pyrénéens qu’il s’agit, d’une « micro-histoire » à l’échelle des temps géologiques. Se fondant sur les témoignages des scientifiques qui se sont penchés sur leur cas depuis près de deux siècles, et comparant ces données à ses propres observations de terrain, Pierre René dresse un portrait des principaux d’entre eux, avant qu’il ne soit trop tard.

Lire la suite...

jeudi 25 avril 2013

Les Républicains espagnols, la Retirada de José Cubero aux Editions Cairn

Avec les débuts de la guerre d’Espagne arrivèrent les premiers réfugiés. Mais ce fut en 1939 que la retirada, la retraite de l’armée républicaine espagnole, jeta sur les chemins de l’exil une immense vague de 500 000 personnes. La France, prise au dépourvu et déchirée par un violent débat interne, les rassembla dans des camps qui, trop souvent improvisés dans l’urgence, se résumaient à une plage battue par les vents d’hiver. Nombre d’entre-eux tentèrent l’aventure du retour ou réémigrèrent en particulier vers l’Amérique latine. Les autres furent enrégimentés, embrigadés, ballotés de camps en compagnies puis groupements de travailleurs étrangers, et constituèrent une main d’oeuvre contrainte sur les chantiers du Mur de l’Atlantique ou en Allemagne. Pourtant, ils s’engagèrent aussi précocement dans la Résistance ou, de Narvik à Paris libéré et à Berchtesgaden, parcoururent tous les champs de bataille sous l’uniforme français.

Mais pour ces républicains, la libération de la France n’était que le prélude à la reconquête d’une Espagne qu’il fallait affranchir du joug franquiste. Espoirs pourtant déçus, ravivant au sein de l’exil des affrontements souvent hérités de la Guerre civile. Jusqu’à ce que,”posant enfin leurs valises”, vienne pour eux le temps de l’intégration.

Éditions Cairn, 368 p, 25€

dimanche 14 avril 2013

Etienne Lamazou - L'ours et les brebis : mémoires d'un berger transhumant des Pyrénées à la Gironde

Comme son père, comme son grand-père, comme tous ses ancêtres depuis Gaston Phébus, Étienne Lamazou a exercé le métier de berger transhumant de 1913 à 1969.
Cinquante-six hivers dans les plaines de la Gironde, autant d’étés dans la haute montagne, en compagnie de ses brebis. Mais ne serait-il pas plutôt né au Moyen Âge, lui qui a labouré ses champs à l’araire, parcouru des milliers de kilomètres avec son troupeau, fabriqué ses fromages entièrement à la main, comme son pain ? Si les temps modernes ont fini par le rattraper, ce ne fut que pour remplacer des moules à fromage en bois par des moules en fer, des baguettes de noisetier par des baleines de parapluie.

Il nous raconte ici presque un siècle de vie passé au service d’un troupeau de brebis qui a atteint trois cents bêtes, bouleversé deux fois par des guerres meurtrières, où l’état des sabots des bêtes en transhumance est plus important que le cours de la laine, où la contemplation d’un coucher de soleil sur les Pyrénées compense les méfaits de messire l’ours, animal omniprésent et quasi mythique, fauve de légendes qui ne valent pas la réalité.

Éditions Cairn : L’ours et les brebis

lundi 1 avril 2013

Aldo Leopold : Almanach d'un comté des sables

Préface de J.M.G. Le Clézio
Voici un livre que chacun devrait avoir avec soi, amoureux de la nature ou simple promeneur du dimanche, aventurier du retour à la terre ou sympathisant du mouvement écologiste, dans son sac ou sa bibliothèque. Écrit au soir de sa vie, alors que le monde avait sombré dans la destruction et le crime systématisés, l’Almanach d’un comté des sables, d’Aldo Leopold, un petit livre modeste et savant, plein de l’humour et du charme de la société rurale du nord-est des États-Unis, est devenu au long des années pour la jeunesse américaine le bréviaire de la foi nouvelle dans l’équilibre de la vie. Que nous dit-il?

Lire la suite...

- page 2 de 10 -