Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

RANDOS & BALADES

Dans cette catégorie on trouvera pour les randonneurs peu entrainés des balades agréables, faciles à se mettre sous les pieds, histoire de se dégourdir les jambes... Quelques canyons ludiques ne nécessitant pas un long apprentissage technique.

Pour celui qui ne maitrise pas toutes les subtilités de la randonnée en montagne, de la cartographie ou du canyoning, les professionnels (Guides, Amm, B.E escalade) sont là pour partager leur savoir-faire.

Voilà quelques idées...

Fil des billets

mercredi 25 juin 2014

Les 50 ans du GR®10 dans les Pyrénées-Atlantiques


Journée du 29 juin 2014

A l’occasion des 50 ans du GR10, le CDRP64 organise 5 randonnées sur ce GR le dimanche 29 juin (inscriptions obligatoires).

Ils ont sélectionné pour vous les plus belles étapes du GR® 10 dans notre département, il ne vous reste plus qu’à choisir votre randonnée parmi les 5 proposées.

Ces randonnées s’effectueront en groupe, et seront encadrées bénévolement par 2 animateurs fédéraux et par 2 baliseurs.

Cliquez ici pour plus d’information : page dédiée à cette journée


Concours photo

A l’occasion des 50 ans du balisage du GR®10 dans les Pyrénées-Atlantiques, le CDRP64 organise un concours photo avec pour thème le GR®10.

Via vos clichés, racontez vos plus belles randonnées ou faites nous découvrir de magnifiques paysages et des rencontres insolites.

Cliquez ici pour plus d’information : page dédiée au concours

mercredi 12 mars 2014

Petit florilège d'articles très utiles du Comité Départemental de Randonnée Pédestre du 64

GR® 782 “Le chemin Henri IV”: Le Chemin Henri IV, célèbre dans le Béarn, relie Lourdes à Pau en empruntant une ancienne voie romaine. Ce GR® s’étend donc sur deux départements, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques. Cette voie historique, sans doute millénaire comme en témoignent le Fort de César et le dolmen de Peyre Dusets, reliait Lescar, ancienne capitale du Béarn, à Lourdes et, étant établie sur les hauteurs, permettait d’éviter la plaine marécageuse de Nay en bordure du gave de Pau.

Le GPS et la randonnée: L’offre de GPS destinés spécifiquement aux randonneurs est de plus en plus importante. Les appareils proposés aujourd’hui, bien que d’un prix encore assez élevé, sont légers, fiables et performants.
Leur utilisation est pratiquement indissociable d’un logiciel de cartographie tel que CartoExploreur, qui permet de préparer sa randonnée et, à l’issue de celle-ci, de l’afficher sur une carte et de la partager avec d’autres randonneurs.

Le CDRP 64 propose aux randonneurs licenciés des stages d’une journée pour se former à l’utilisation du GPS Garmin Etrex 30 et du logiciel CartoExploreur 3D®. Consultez la fiche de renseignements disponible sur le lien.

Une sélection de “balades à roulettes”: Ces randos ont été sélectionnées pour :

 -les personnes à mobilité réduite (en fauteuil) ;
 -les parents avec des poussettes ;
 -les enfants avec un tricycle, une trottinette, un petit vélo.

Elles vous sont proposées sous forme de fiches téléchargeables au format PDF.

L’éco-veille: Pour participer à la sauvegarde des sentiers et de leur environnement dans les Pyrénées-Atlantiques.

Vous pouvez retrouver un grand nombre d’informations supplémentaires sur leur site!

mercredi 31 juillet 2013

Via Ferrata de Coumély

Cette via ferrata est composée de 3 sections de niveaux différents et surplombe les immenses rochers du chaos de Coumély.

Le départ de la via est plutôt facile et chemine le long de petits ressauts (PD), jusqu’au pied de la falaise (située à l’ombre l’après-midi).
On débute la première partie par l’escalade d’un mur vertical très bien équipé, sans difficultés particulières. La progression se fait facilement grâce aux barreaux en grand nombre. Le seul paramètre rendant cette première partie parfois difficile, c’est la verticalité et le vide impressionnant.

La vue est époustouflante sur les hauteurs du cirque de Gavarnie et le reste de la vallée…

Lire la suite...

lundi 22 juillet 2013

Despoblados en Huesca

« Parado en el extremo de la calle, contemplé estremecido la soledad inmensa de la noche en torno mío. Escuché unos instantes: sólo mi propio aliento rompía apenas las láminas heladas e infinitas del silencio. » (Julio Llamazares, La luvia amarilla).

Ainielle, Otal, Basaran, Burgasé, Cajol, Escartin, Escuain, Estall, Finestrat, Janovas, Tiermas, Nasaré, Otin sont des noms de villages bien connus pour celui qui visite, le plus souvent à pied, les hautes sierras aragonaises.
Isolés, ruinés, abandonnés ces villages racontent de vieilles histoires d’exode, de tristesse et de travail obstiné. Terrasses, murettes de pierres sèches, voutes romanes, cintre des arches de calcaire, lourdes lauzes qui ordonnaient autrefois le paysage et où aujourd’hui se répandent les ronces, la cytise, la viorne.

Lire la suite...

samedi 13 juillet 2013

Col de la Bernatoire et Pic Crabère (2590m)

” Le soleil se cache derrière la haute chaîne de Sécugnat. Les pâles rayons colorent le sommet…dans les teintes roses d’une douceur inexprimable estompant les versants et s’épandant peu à peu sur le fond des vallées.” Alphonse Meillon
Au pic Crabère, les isards fuyant le monde des hommes broutent les bandes gazonnées accrochées aux parois de rocs ou dans les ravins abrités. Parfois, on les trouve mêlés aux bestiaux communs et aux myrtilliers. Au matin, ils s’installent dans les éboulis et le museau au vent, ruminent,couchés sur le flanc. Quand le soleil décline et projette des rayons d’argent de cette douceur inexprimable sur le Cerbillona, ils se déplacent vers d’autres estives où ils paissent tranquillement jusqu’au crépuscule. Le pic Crabère est le paradis des isards. Au moindre bruit, au moindre souffle suspect, les hardes embusquées et les silhouettes athlétiques s’enfuient hors de portée des simples randonneurs émerveillés par tant de légèreté. Cette randonnée assez difficile propose un tour complet dans un grand paysage d’estive jusqu’à l’étrange lac de la Bernatoire. Le sommet du Crabère offre une vue originale sur le sauvage versant est du Vignemale et la haute vallée du rio Ara.

Lire la suite...

samedi 8 juin 2013

Le pic de Viscos


Impossible de le manquer lorsque l’on remonte la vallée d’Argelès-Gazost. Le pic de Viscos est une flèche lancée vers le ciel entre vallées de Luz et de Cauterets. C’est un pic ! C’est un roc ! que dis-je, un roc ? C’est un phare !
Car là-haut, la vue est saisissante et infinie, tant sur la plaine que sur les hauts sommets. Une vigie de choix pour qui aime lire le paysage, décrypter les villages, compter les cimes. Grandement aidés par l’accès routier à la station de ski de Luz-Ardiden, monter au Viscos vous demandera finalement peu de temps. L’atteindre par les crêtes du col de Riou présente toutefois un cheminement assez aérien, qui pourrait surprendre les personnes peu coutumières des terrains escarpés. Il faudra surtout s’assurer que le terrain est sec ; après, ce parcours de crête est finalement plus impressionnant que difficile, d’autant que le sentier s’est grandement amélioré ces dernières années. Hésitant entre la vue sur Luz et celle sur Cauterets, la trace tricote d’un versant à l’autre, louvoie entre les pins et frôle les éperons. Ajoutez à cela un final raide, caressé par les brises montantes, et l’on obtient un beau concentré de haute montagne sur une crête qui flirte seulement avec les 2000 m d’altitude.
Mais quelle vue au sommet du Viscos !

Lire la suite...

samedi 25 mai 2013

Le Portiacha - Sierra de Guara

Le Portiacha est un affluent fossile qui se jette spectaculairement dans le Rio Véro.
Le rio Véro, rappelons- le, est l’un des canyons le plus connu et parcouru de la Sierra de Guara pour sa beauté et le peu de difficulté qu’il présente. Il dévoile ses méandres, falaises et grottes sur environ 8 km et 200 mètres de dénivelé entre Lecina au Nord et Alquézar au Sud.
Le Portiacha nettement plus court, est lui praticable pratiquement en toutes saisons. Deux magnifiques rappels de 30m en surplomb rendent ce barranco très esthétique. Il commence par une étroite fissure qui se perd rapidement dans l’immensité et les profondeurs du rio Véro. Son rocher exceptionnel et ses coulées de calcite de couleur rouge, noir et jaune donnent aux rappels une belle intensité lumineuse.
En additionnant les deux, Portiacha et descente classique du Véro, on peut donc s’offrir une colossale journée de canyon…(réservée aux pratiquants entrainés)

Lire la suite...

vendredi 17 mai 2013

Le Jaizkibel (547 m)depuis Pasaia Donibane (Guipuzkoa)

D’une embouchure repliée sur les terres s’ouvrant à l’océan par une ria étroite, les marins basques ont fait de Pasaia un emplacement idéal pour un port. Les corsaires pouvaient s’y cacher et fondre sur les bateaux qui frôlaient le rivage. Les abords de ce vieux port de pêche ont des allures de Liverpool où pétroliers et chimiquiers, s’amarrent aux côtés des chalutiers. Au détour d’une ruelle grasse et humide, on s’attend à voir débarquer Corto Maltèse, regard noir et baluchon sur l’épaule. Parfois un énorme minéralier passe au raz des fenêtres et la vague d’étrave vient mourir au pied des terrasses des restaurants à touristes.
Le Jaizkibel domine le port de Pasaia d’une longue crête gréseuse mêlée de genêts et de fougères. Le versant ouest plonge de 500 m dans les eaux sombres de l’Atlantique et l’urbanisme industriel n’a pas complètement grignoté ces parages sauvages que déchirent les tempêtes.
Parce qu’elle mêle envolée marine et paysage pastoral, l’ascension du Jaizkibel face à l’immensité du golfe de Biscaye, permet de s’embarquer pour un  voyage unique dans les Pyrénées.

Lire la suite...

samedi 11 mai 2013

Cirque de Troumouse - La cascade d'Escherrugue du Cot

Pène Blanque, Munia, pic Heïd, le cirque de Troumouse est célèbre pour son admirable ceinture de pics calcaires qui pointent à plus de 3000 m et se développe sur presque 5 kilomètres. Tous les montagnards ont déjà gagné ces cimes et s’ils n’y ont pas été, qu’ils programment l’ascension de la Munia au plus vite, parce que ce sommet propose une des plus belles randonnées des Pyrénées.

Paradis des grimpeurs de glace et des alpinistes l’hiver, Troumouse cache aussi un très beau canyon : l’Eschurrugue de Cot. Un grand rappel de 60m est au programme au milieu du bouillonnement d’une grosse cascade. Attention, sa descente n’est pas à mettre entre tous les descendeurs et les débutants ne s’y engouffreront qu’accompagnés par un professionnel. Marche d’approche courte et retour facile pour un voyage aquatique dans un monde minéral exceptionnel font que l’Eschurrugue, ce canyon peu connu, mérite le détour.

Lire la suite...

samedi 4 mai 2013

Val d'Azun - Boucle du Soum de la Pène depuis Arcizans-Dessus

Une longue crête mi-herbeuse, mi-rocheuse unit les montagnes du Soulor aux pâturages d’Arras en Lavedan en dominant de 500 m la rive gauche du gave d’Azun. Comme une vague calcaire, elle relie avec régularité le Soum de La Pène au Pic de Berbeillet. Elle s’affaisse pourtant en deux endroits pour laisser un  passage au nord vers la vallée du Bergons ; au col de Liard et  le col de Couraduque où une célèbre station de ski de fond fut aménagée au milieu des années 70.
Cette crête élégante et facile offre des points de vue intéressants sur les massifs du Néouvielle, des montagnes de Luz et du Balaïtous.
Il faut essayer de la parcourir au printemps pour en goûter tous les charmes et si un vent souriant est de la partie, les grands voiliers pyrénéens, vautours, gypaètes et milans pourront  jouer le long de la crête avec les brises de pente et les parapentistes. Alors le spectacle de ces belles silhouettes rasant les crêtes desséchées face aux montagnes enneigées sera complet.

Lire la suite...

- page 2 de 4 -