Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

TRIBUNE LIBRE

"L'histoire, si loin que nous remontons dans le passé, si diligemment que nous étudions autour de nous les sociétés et les peuples civilisés ou barbares, policés ou primitifs, l'histoire nous dit que toute obéissance est une abdication, que toute servitude est une mort anticipée ; elle nous dit que tout progrès s'est accompli en proportion de la liberté, de l'égalité et de l'accord spontané des citoyens. Tout siècle de découvertes, nous le savons, est un siècle pendant lequel le pouvoir religieux et politique se trouvait affaibli par les compétitions, et où l'initiative humaine avait pu trouver une brèche pour se glisser, comme une touffe d'herbes croissant à travers les pierres descellées d'un palais."
Elysée Reclus - 1830-1905 - Evolution & Révolution

Fil des billets

vendredi 5 août 2016

Julien Gracq - " l’Eden du loisir lui-même qui, inexorablement, rabattait ses housses et bouclait ; ses grilles"


L’image de l’arrière saison, liée pour moi spontanément à celle de la plage qui se vide, surgit pourtant plus obsédante encore d’un instantané cueilli par la mémoire lors de mon premier voyage dans les Alpes, en 1938. J’attendais une correspondance de car au col du Lautaret : il y avait là, près du jardin botanique alpin, un restaurant ou un petit hôtel isolé, où je déjeunai face au panorama de la montagne. Septembre commençait, qui fait le désert d’un coup dans les Alpes ; mais un septembre transparent et ensoleillé, où l’adret du moins conservait sa chaleur ; sur la terrasse en plein air du restaurant, deux ou trois tables étaient encore occupées. Au sommet de la casse pierreuse qui nous faisait face, tout seuls dans le vaste paysage, deux ou trois excursionnistes grimpaient parmi les éboulis,...

Lire la suite...

mercredi 20 juillet 2016

Alan Véga, 23 juin 1938 à Brooklyn, mort le 16 juillet 2016 à New York,

C’était une légende !
Membre du groupe Suicide au début des années 70 à New York, son rock avait préfiguré le punk…

« Un lundi sauvage et orageux / La pluie grise vint / Touchant la prison de l’infini / La créature a fait une guerre / Prends l’avion pour Saturne / Célèbre leur arrivée / Le Seigneur connaît Monsieur Cheyenne / C’est une photo crucifiée du mauvais siècle / Des soldats de grande valeur mettent K.O. l’éternité…»

vendredi 1 avril 2016

La Ligne, d'Adrien Basse-Cathalinat, exposée à Paris

VERNISSAGE le Vendredi 8 Avril à partir de 19h00 en présence de l’artiste.


-La Ligne- d’Adrien Basse-Cathalinat est une exploration photographique de la notion de frontière.
Dépassant l’idée d’une simple séparation, cette série, à travers la technique du transfert d’émulsion, met en évidence la cohésion territoriale et l’effacement des lignes qui donnent naissance à de véritables identités transfrontalières dans le Col du Pourtalet, entre Bearn et Aragon.

vendredi 20 mars 2015

Avis d'un grimpeur à propos du manifeste sur l'équipement et les ouvertures en parois

Après tout n’ayant jamais ouvert de voie, ni même jamais planté le moindre spit, je devrais peut-être me taire…  Éternel grimpeur du dimanche, plutôt dilettante,  allergique à l’entraînement systématique, mon niveau de pratique reste désespérément modeste, voire déclinant l’âge avançant. Je fréquente pourtant régulièrement et discrètement depuis quatre décennies, tous types de formations rocheuses, de la barre de calcaire vingts mètres maxi aux grandes montagnes en passant par les hautes falaises. 

Lire la suite...

samedi 14 février 2015

Sahara Rocks ! Un livre sur le Sahara d’aujourd’hui, sa jeunesse, ses musiciens, leurs combats

SAHARA ROCKS ! Un livre sur le Sahara d’aujourd’hui, sa jeunesse, ses musiciens, leurs combats.

Une plongée dans un désert au coeur de la modernité, qui vit, tremble et change au rythme des guitares électriques, du rock et du blues.

 L’auteur Arnaud Contreras : Depuis 15 ans je voyage régulièrement au Sahara. Souvent avec des musiciens, leur entourage. Ils sont ma porte d’entrée dans leur société. Le succès en Europe et aux Etats-Unis de certains d’entre eux tels Tinariwen, Bombino, Tamikrest, a permis d’ouvrir une petite fenêtre sur leur vie. J’essaie par des reportages et documentaires d’élargir cette fenêtre, de partager le Sahara d’aujourd’hui, bien ancré dans la modernité. Je suis auteur, réalisateur, photographe.
J’aime voyager, toujours avec un projet, un peu partout, perdre mes repères pour apprendre. J’aime l’esprit de la Beat Generation, de Kerouac, Robert Frank, Paul Bowles, dériver dans un sujet, mais entre un point A et un point B.
Que ce soit dans les montagnes du Caucase, les townships du Cap, les îles bretonnes ou sur les routes du Nevada, la musique, la littérature, les contre-cultures sont souvent mes portes d’entrée dans des communautés.
J’écris des textes, réalise des films, photographies, produis des documentaires et reportages radio pour France Culture, France Inter et RFI.

site : www.arnaudcontreras.com / page Facebook / Twitter : @ArnaudContreras

mardi 3 février 2015

SOLIDARITE CARLINES

“SOLIDARITE CARLINES”

Une avalanche à AULON a tout emporté, laissant la vie à Pascal et Aline, aux patous, mais malheureusement il ne reste plus rien du troupeau, ni bergerie, ni fromagerie. Vingt ans de labeur de lutte contre les éléments réduit à néant. Ferrat chantait que la montagne est belle…. Pas aujourd’hui, mais ils sont vivants! Nous ouvrons une souscription pour la perte de revenus.
Vous pouvez les soutenir en apportant une aide sur le site suivant:www.lepotcommun.fr/pot/q2ieetgr 
ou envoyer vos dons au GAB65, chemin de l’Alette 65004 TARBES CEDEX à l’ordre de  ” Solidarité Carlines »

Lire la suite...

mercredi 14 janvier 2015

« Lettre à ma fille, au lendemain du 11 janvier 2015 », par JMG Le Clézio ( Le Monde du 14 janvier - Edition Abonnés)

 

Tu as choisi de participer à la grande manifestation contre les attentats terroristes. Je suis heureux pour toi que tu aies pu être présente dans les rangs de tous ceux qui marchaient contre le crime et contre la violence aveugle des fanatiques. J’aurais aimé être avec toi, mais j’étais loin, et pour tout dire je me sens un peu vieux pour participer à un mouvement où il y a tant de monde. Tu es revenue enthousiasmée par la sincérité et la détermination des manifestants, beaucoup de jeunes et des moins ­jeunes, certains familiers de Charlie Hebdo, d’autres qui ne le connaissaient que par ouï-dire, tous indignés par la lâcheté des attentats. Tu as été touchée par la présence très digne, en tête de cortège, des familles des victimes.

 Émue d’apercevoir en passant un petit enfant d’origine africaine qui regardait du haut d’un balcon dont la rambarde était plus haute que lui. Je crois en effet que cela a été un moment fort dans l’histoire du peuple français tout entier, que certains ­intellectuels désabusés voudraient croire frileux et pessimiste, condamné à la soumission et à l’apathie. Je pense que cette journée aura fait reculer le spectre de la discorde qui menace notre société plurielle.

Lire la suite...

dimanche 11 janvier 2015

"Je suis Charlie" à Alep (Syrie) par Zaina Erhaim

http://instagram.com/zainaerhaim1

samedi 10 janvier 2015

Article 10 de la Convention européenne des droits de l'homme

Texte
 « 1. Toute personne a droit à la liberté d’expression. Ce droit comprend la liberté d’opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu’il puisse y avoir ingérence d’autorités publiques et sans considération de frontière. Le présent article n’empêche pas les États de soumettre les entreprises de radiodiffusion, de cinéma ou de télévision à un régime d’autorisations.
    2. L’exercice de ces libertés comportant des devoirs et des responsabilités peut être soumis à certaines formalités, conditions, restrictions ou sanctions prévues par la loi, qui constituent des mesures nécessaires, dans une société démocratique, à la sécurité nationale, à l’intégrité territoriale ou à la sûreté publique, à la défense de l’ordre et à la prévention du crime, à la protection de la santé ou de la morale, à la protection de la réputation ou des droits d’autrui, pour empêcher la divulgation d’informations confidentielles ou pour garantir l’autorité et l’impartialité du pouvoir judiciaire. »
 Principe
« La liberté d’expression vaut non seulement pour les « informations » ou « idées » accueillies avec faveur ou considérées comme inoffensives ou indifférentes, mais aussi pour celles qui heurtent, choquent ou inquiètent : ainsi le veulent le pluralisme, la tolérance et l’esprit d’ouverture sans lesquels, il n’est pas de « société démocratique ». »

Lire la suite...

mercredi 7 janvier 2015

INSOUMISSION

2015 démarre mal. Vraiment, ce début d’année est difficile.
De toute part surgissent des ombres.
 À chaque instant on craint la mauvaise nouvelle. L’année de la chèvre sera une année de chien… Alors, pour nous accompagner cette nuit, parce qu’on ne pourra pas dormir, une voix de colère des jours sombres.
Insoumission face au fascisme, à la haine, à l’intolérance, à la violence.
Il n’y a pas de mots, plus de mots pour décrire cette terreur.
La démocratie est en jeu.  Même si elle est imparfaite, elle est précieuse.
On nous oblige à baisser les bras, à baisser les yeux, à pleurer.
En voulant tuer Charlie Hebdo, on a tué toute idée de la liberté d’expression.
On a tué un groupe d’artistes, d’intellectuels, de penseurs.
On a tué Eluard, Char, Aragon, Picasso, Matisse, Chaplin, Prévert, en même temps.
On ne peut pas laisser ça comme ça. On ne se taira pas. On ne peut pas se taire.
La liberté est à ce prix.

Lire la suite...

- page 2 de 6 -