Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 16 mai 2017

Au revoir Valérie ...

C’est avec une grande tristesse que notre équipe vient d’apprendre le décès de Valérie Tauvron, directrice de nos amis d’En Passant Par la Montagne.

Nos deux équipes, nos deux cordées, ont avancé en parallèle pendant plusieurs années avant de se rencontrer pour échanger et réfléchir à une cordée qui porterait plus fortement encore cette volonté commune qu’est de rendre la montagne accessible à toutes et à tous et plus particulièrement à celles et ceux qui en sont les plus éloignés.

Cette volonté elle l’a défendu avec cœur et détermination.

Nos rencontres furent plus que des rencontres professionnelles ! Une nuit en tipi hydrophile qui finira en repli d’urgence pour nos administrateurs et salariés dans les locaux d’EPPM et tout ce qui ne peut pas être dit ici ; nous n’oublierons pas ces moments parce qu’ils sont inoubliables !

Nos pensées vont vers sa famille, ses proches, Eléonore, Oriane, Guillaume et toutes celles et ceux qui ont eu la chance de croiser son chemin.

Damien Maurice, directeur de La Maison de la Montagne

vendredi 12 mai 2017

Les Bushmen - Campagne Survival

Les Bushmen de la Réserve du Kalahari central au Botswana sont les derniers chasseurs d’Afrique. En 2006, ils ont gagné un procès contre le gouvernement, les autorisant à retourner sur leur territoire ancestral après en avoir été expulsés de force.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais le Botswana continue de persécuter impitoyablement et sans relâche ses premiers habitants afin de les chasser de leurs terres. Il leur est interdit de chasser et ils sont obligés de demander un permis pour entrer dans la réserve. Ils sont maintenant poussés au bord de l’extinction.

Survival a appelé à un boycott international du tourisme au Botswana tant que le gouvernement ne garantira pas les droits des Bushmen.

Le tourisme représente la plus importante source de revenus du Botswana après l’exploitation de diamants.
L’Office de tourisme botswanais utilise sans vergogne des images folkloriques de chasseurs bushmen pour promouvoir le tourisme dans le pays, tandis que les autorités gouvernementales font tout leur possible pour effacer toute trace de la tribu dans la réserve.
Les touristes sont ouvertement encouragés à profiter d’une ‘expérience bushman’, à partir en expédition en compagnie de Bushmen afin d’apprendre leurs pratiques de chasse et de cueillette et d’assister à leurs ‘danses de transe’. En même temps, le gouvernement interdit aux Bushmen de chasser et la majorité d’entre eux sont contraints de vivre hors de leur territoire ancestral.

Survival appelle les agences de voyage et les voyageurs du monde entier à soutenir les Bushmen en boycottant le tourisme au Botswana.
La pression du public est l’unique manière de pousser le gouvernement à respecter les droits des Bushmen.

http://www.survivalinternational.fr/

jeudi 11 mai 2017

Compagnie Lézards Bleus - Antoine Le Menestrel / Programme mai 2017

mercredi 10 mai 2017

Escalade à la Peña Montañesa - Edition bilingue - Tiré à part du Passe Murailles numéro 1 par Prames

mardi 9 mai 2017

Journée "Pena Montanesa" le samedi 13 mai, le programme complet !

dimanche 7 mai 2017

Saluons notre nouveau Président !

vendredi 5 mai 2017

Soirée conférence "Hommage aux porteurs du Pic" le vendredi 12 mai à 18 heures à la Cité des Pyrénées

Soirée conférence

“Hommage aux porteurs du Pic” 

Vendredi 12 mai à 18 heures à la Cité des Pyrénées (29 rue Berlioz à Pau)

Au menu de cette soirée animée par Jean-Louis Rey : une chanson d’Edmond Duplan, l’extrait d’une émission de FR3 tournée en 1998 qui permettra de faire connaissance avec les deux derniers porteurs alors encore en vie, la projection de photos anciennes en plus grand nombre ainsi que de photos récentes de l’itinéraire hivernal. La soirée se terminera par des témoignages.

lundi 1 mai 2017

Lumières et anti-Lumières - Zeev Sternhell (Le Monde - 24/04/2017)

Dans une tribune au « Monde », l’historien Zeev Sternhell considère que la progression du FN ne peut pas être considérée comme un accident de parcours. La France a toujours été l’objet d’une opposition entre les Lumières et les anti-Lumières. (http://www.lemonde.fr/idees)

TRIBUNE.

Essayons d’imaginer un instant que le premier tour de l’élection présidentielle vient de se tenir dans une situation où le taux de chômage, qui frôle les 20 %, est accompagné d’une inflation galopante, suivie d’une dégradation dramatique dans les services sociaux. Quel serait alors le score de Marine Le Pen ? Car, ne l’oublions pas, la vie n’est pas mauvaise en France ni ailleurs en Europe. Avec toutes les difficultés dans l’existence quotidienne que tout le monde connaît, y compris le danger terroriste, l’Europe occidentale reste encore et toujours l’endroit à la surface du globe où la vie est la meilleure.

« Pour certains, depuis le boulangisme et l’affaire Dreyfus, en passant par les ligues des années 1930, Vichy et ses lois raciales jusqu’au FN, on semble courir d’accident en accident »

Comparée à la France, en termes de protection sociale, de qualité et de niveau des services sociaux, d’éducation et de santé, la société américaine, par exemple, sans parler des pays moins privilégiés, est une société démunie et barbare. En dépit de cela, le Front national (FN) reste la seule grande constante de la vie politique, la seule formation en progression continue depuis le temps – presque – d’une génération. Or, chaque fois que surgit en Europe un mouvement de l’extrême droite qui rappelle de très mauvais souvenirs, la tentation est grande de n’y voir qu’un accident de parcours de plus. En fait, pour certains en France, depuis le boulangisme et l’affaire Dreyfus, en passant par les ligues des années 1930, Vichy et ses lois raciales jusqu’au FN, on semble courir d’accident en accident.

En réalité, la France a produit non pas une mais deux traditions politiques, et ces deux traditions antagonistes sont aussi françaises l’une que l’autre.

Lire la suite...

jeudi 27 avril 2017

Assemblée Générale de La Maison de la Montagne jeudi 1er juin à 19 heures à la Cité des Pyrénées

Cher(e)s adhérent(e)s, chers partenaires,

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à :

Assemblée Générale de La Maison de la Montagne

Jeudi 1er juin à 19 heures

 à la Cité des Pyrénées

(29 bis rue Berlioz à Pau)

Amicalement,

Pierre MACIA,
Président de La Maison de la Montagne

jeudi 20 avril 2017

Journée "Pena Montanesa" le samedi 13 mai

- page 2 de 138 -