Des centaines de milliards sont partis en fumée d’un claquement de doigt quand les pauvres américains n’ont pu rembourser leurs crédits. 2008 a marqué l’effondrement d’un système adossé au racket de l’économie mondiale, à la spéculation sur les matières premières, à l’exploitation d’une partie de l’hémisphère sur le reste du monde. Il a fallu attendre 2008 pour changer de paradigme et, un nouveau monde doit parait-il naître de ces cendres fumantes. La moralisation du système doit aider à ce changement, le même qui laisse 24000 personnes mourir de faim chaque jour, soit une personne toute les 4 secondes !
 Pour Noël cette année tout ce joli monde a commandé une panoplie de Barack Obama. “Yes, we can”. C’est sûr, l’élection d’Obama a été l’événement le plus sympathique de l’année et cet homme porte sur ses épaules déjà toutes les déceptions à venir. Il est illuminé d’espoir comme un sapin de Noël. Vu la catastrophe économique et sociale qui s’annonce, son charisme fragile ne suffira pas.
A la M.M on a fait le premier CA de l‘année 2009. Daniel Hebting est parti pour se consacrer encore plus à la direction de la MJC car l’année qui s’annonce semble compliquée. Mais les meilleurs étaient là. Une belle brochette de Zapatistes a bataillé 2 heures durant sur le projet ANRU qui va conduire à la construction du nouveau bâtiment rue Rossini. Cet équipement regroupera les Artisans, la MJC Berlioz, le CAF de Pau, les Amis du Parc et la Maison de la Montagne fin 2011. On a encore du boulot pour synchroniser tout ça, pour que tout le monde parle le même langage et collabore à ce beau projet collectif qui va balayer le champ artistique, culturel, social, civil et montagnard. Le nom, lui, n’est pas encore défini mais quand le projet sera réellement partagé par tous, il jaillira simplement comme une évidence, une étincelle crépitante de sagesse et d’unité.
Allez je me joins à l’équipe de la MM pour vous souhaiter une belle année 2009. Une chouette année de montagne, de nature sauvage, de beauté, de lumière et de rencontre.
 
Pierre