Espèce qui a connu au fil des décennies une chute importante de ses effectifs, elle bénéficie depuis 2003 d’un Plan National de restauration destiné à permettre d’accroître les effectifs et recouvrer son aire de répartition initiale. Actuellement, 65 couples sont présents sur le versant Nord des Pyrénées.

Actions :
Les actions mises en œuvre dans le cadre du plan d’actions national sont essentiellement des actions de suivi de la reproduction de l’espèce, l’identification des menaces et la recherche de solutions en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire ainsi que des actions de communication destinées à mieux faire connaître l’espèce.

En effet, il s’agit souvent d’une espèce méconnue. Elle fait pourtant partie du patrimoine pyrénéen. Ainsi, elle bénéficie tout au long de la chaîne des Pyrénées, de patronymes divers comme la Marie Blanque, le Vautour de la lessive, la Dame Blanche du chemin des vaches qui témoignent que les pyrénéens de l’époque associaient retour du Vautour percnoptère et retour du printemps !

Rôle de la LPO :
La LPO Mission Rapaces coordonne le Plan National de restauration du Vautour percnoptère sur l’ensemble du territoire sous l’égide du Ministère de l’écologie et du développement durable. Dans les Pyrénées-Atlantiques, les bénévoles du groupe PA de la LPO contribuent fortement au suivi de l’espèce et à la vigilance nécessaire pour une reproduction réussie.

Pour connaître l’ensemble des actions réalisées dans les Pyrénées, il suffit de consulter celles-ci sur le site du programme Pyrénées Vivantes animé par la LPO mission Rapaces Pyrénées : http://www.pourdespyreneesvivantes.fr

Pour ce qui veulent en savoir davantage sur la biologie de l’espèce, son habitat sa conservation… :http://percnoptere.lpo.fr/

Source : Texte de Erick Kobierzycki  dans le site de la LPO Groupe Pyrénées Atlantiques