Son but, mis à part de passer un bon moment de fiesta ensemble, sera de récolter des fonds pour les villages de Garmi et de Daari au pied de la main de Fatima au Mali.
C’est par un ami qui travaille au Mali avec l’Harmattan Solidaire que j’ai appris la situation dramatique de ces Villages.

Cette année, à cause de la prise des otages au Niger et de leur supposée présence au Nord Mali, toute la région de la Main de Fatima se retrouve en zone orange pour le ministère des affaires étrangères. Ceci veut dire que la région est considérée comme dangereuse pour le tourisme et donc interdite. Cette dangerosité est malheureusement réelle (Mopti et Le Pays Dogon, ne sont pas touchés par ce problème). Comme un malheur n’arrive jamais seul, cet été un vilain ver s’est infiltré dans les jolies pousses de Mil de Garmi en le faisant sécher sur place. Toute la récolte a été perdue.
Bilan pour Garmi : rien à manger et pas un touriste qui laissera au passage de l’argent pour en acheter.
Allaye, le gardien du campement Garmi, fils de  feu Youndoure est très très inquiet pour son village.

Nous avons pensé qu’à Passe Murailles, nous pouvions faire quelque chose assez facilement.
Le calcul est vite fait. En comptant large on dépense par jour pour la demi-pension et les boissons 8 € au campement Garmi. En faisant une soirée et en reversant tous les bénéfices nous pouvons rapidement palier au manque de touristes.

Pour nous ce n’est qu’un bon moment à passer, pour Garmi, ce sont sûrement des enfants et des vieux sauvés.

Si vous ne pouvez pas venir à la soirée, vous pouvez faire un don : l’équivalent d’une, deux, trois nuits ou plus si ça vous fait rêver, au pied de la mythique main de Fatima.
Libellez vos chèques à l’ordre de l’Harmattan Solidaire et envoyez vos dons à Francine Magrou – 6 rue de l’Aigle – 64 260 Louvie Juzon

Si Passe Murailles se permet de vous solliciter de la sorte pour une situation si éloignée, c’est que nous connaissons tout particulièrement la région et avons la garantie par l’Harmattan Solidaire qui sont des amis, que l’argent sera redistribué de façon équitable. Tout d’abord au campement Garmi, à hauteur de sa moyenne de fréquentation saisonnière, puis directement aux villages de Garmi et de Daari sous forme de mil et de riz.
Allaye, le gardien du campement Garmi qui n’aura pas de travail sera employé à d’autres taches par l’harmattan.


Plus d’infos
Passe Murailles est une association (1901) fondée en janvier 1994. Son objectif  est de promouvoir une pratique libre et responsable de l’escalade et du pyrénéisme.
http://passe-murailles.org/

l’Harmattan Solidaire est une  société malienne  qui organise  des treck en pays dogon, à la main de Fatima, propose une logistique adaptée aux grimpeurs, mais aussi depuis le début  organise la construction de campements communautaires pour accueillir les touristes et dont les revenus sont redistribués au niveau des villages. L’harmattan, élève aussi des zébus, se met dans la culture au goutte à goutte parce que ses guides sont avant tout des agriculteurs. De l’Harmattan solidaire est née aussi cet automne la toute nouvelle “Dogon transports”.
http://www.harmattansolidaire.com/
http://www.izf.net/bdd-entreprise-detail/179/

En espérant que vous serez nombreux, à très bientôt donc pour la fiesta et pour vos dons.

Pour Passe Murailles : Francine Magrou (06 80 42 55 59 – 05 59 82 62 41)