À Héas, chez le vieux guide Chapelle, nous aperçûmes devant sa porte un homme de cinquante ans environ. C’était un avocat de Montauban, M. Wallon. Les premiers rapports furent d’une cordialité douteuse : il avait pris notre dîner, nous lui prîmes sa chambre. Je crois même que nous l’avons traité de « vieux », et qu’il nous avait traités de « fous » ; les choses, ne se seraient pas facilement arrangées s’il n’eut l’idée lumineuse de déployer devant son guide une « carte manuscrite des deux versants de la chaîne des Pyrénées » (au 1/400 000). À cette vue, je n’y pus tenir ; je lui demandai la permission de m’approcher : la paix fut vite faite. L’excellent homme nous demanda nos noms, et entendant celui de mes compagnons : « comment, vous seriez les fils de mon vieil ami Lourde? Que ne le disiez-vous point! » Amitiés, serrements de main et embrassades sur toute la ligne…” (Franz Schrader)

Cliquez sur l’image ci-dessous pour profiter du coup d’œil et de la magie de cette aquarelle!

Source : http://frab.aquitaine.fr/document.php?document=1918