Les vautours sont indispensables aux espaces naturels et pastoraux. Ils occupent un maillon essentiel dans le réseau trophique. En effet, ils recyclent les carcasses d’animaux morts, réduisent les risques d’émergence et de dispersion de souches pathogènes et jouent, indubitablement, un rôle culturel, social et économique dans les sociétés humaines. Les estimations économiques, des services qu’ils rendent, apportent des informations éloquentes sur leur importance et leur rôle dans différents pays du monde. En France, il suffit d’estimer leur intervention comme nécrophage dans le dispositif du Service Public de l’Equarrissage. En contribuant à l’élimination, d’une partie du gisement du Service Public de l’Equarrissage, les vautours permettent une économie annuelle de plus de 440 000 €. Outre l’atout économique des vautours, ces oiseaux charognards contribuent efficacement à supprimer les risques d’émergence et de foyers pathogènes par une élimination rapide des carcasses. Les vautours permettent non seulement des économies de coût mais également, ils génèrent en France près d’une dizaine de millions d’euros par an pour l’activité touristique.
En pièce jointe : Argumentaire et plan d’actions pour la conservation du vautour fauve