Voici donc la première édition de ce Dictionnaire des Femmes Alpinistes dans le Monde. Il dévoile l’existence de 575 femmes auteurs de premières ascensions, parmi lesquelles, pour les plus anciennes, Rosalie Ramond Borgella (1793, Pyrénées) et Marie Paradis (1809, Alpes), et comporte plus de quatre cents notices détaillées. À côté des grands noms de l’alpinisme féminin, on y découvre une foule de grimpeuses inconnues ou oubliées.
Ce dictionnaire, ses chapitres introductifs et ses précieuses annexes sont une œuvre pionnière. Il n’en existe en effet aucun équivalent. C’est dire la difficulté de la tâche qui a consisté à en réunir les éléments dispersés dans de nombreuses revues et ouvrages à travers le monde.
Au-delà de l’illustration et de la défense du rôle des femmes en montagne, cette œuvre apparaît aussi comme une contribution importante à la connaissance de l’alpinisme dans son ensemble.


Née au pied des Pyrénées centrales, Nanou Saint-Lèbe a jalonné ses longues marches de nombreux écrits.
Citons parmi les derniers Cantilène du Chemin (Journal, Aubéron 2004), Les Neiges de l’Aneto
(roman, Cairn, 2005), Vous avez dit chocards ? (essai, Gypaète, 2013). Elle collabore aux revues
Pyrénées Magazine, Pyrénées, Respyr.”

Vous pourrez retrouvez Nanou Saint-Lèbe les samedi 22 et dimanche 23 novembre  au salon du livre de Pau au stand Pimientos.

Source: Pimientos