Les gypaètes sont parmi les seuls oiseaux au monde qui modifient volontairement la coloration de leur plumage. Si la plupart des individus sauvages arborent un plumage largement teinté de jaune ou d’orange, les oiseaux maintenus en captivité perdent très vite cette couleur au profit d’une teinte blanche. L’explication réside dans le fait qu’en nature ces oiseaux se baignent régulièrement dans des sources ferrugineuses, où se dépose une boue de couleur ocre. Cette boue chargée en oxydes de fer imprègne les plumes des gypaètes, leur colorant fortement la poitrine et le cou. Très rarement observé en nature, ce comportement encore mystérieux n’avait jamais été filmé. (source : GOPA : Groupe ornithologique des Pyrénées et de l’Adour)

Gypaète barbu : premières images en nature du bain de boue ferrugineuse ! from GOPA on Vimeo.