A l’occasion de la projection ce vendredi 16 avril 2010 à 20h à la médiathèque d’Este à Billère des deux films que réalisa Louis Audoubert sur l’ascension du Spigolo à Ansabère il est bon de parler d’une des plus belles murailles des Pyrénées françaises.
Classée numéro 94 parmi les « 100 plus belles courses » du cultissime gros bouquin de Patrice de Bellefon, le Spigolo est une voie qui ne culmine qu’à 2350 m d’altitude. Cachée dans le replis des pâturages, cette paroi se dérobe longtemps au regard et, quand enfin peu après les cabanes d’Ansabère, on aperçoit les 200 m de calcaire qui dominent les éboulis de Pétragème…on se dit : (juron) “quelle muraille !” Nulle part ailleurs dans les Pyrénées on ne rencontre un tel élan vertical, un tel récif vertigineux, aérien, éthéré…”Cette proue de navire  qui fend le ciel du Béarn” comme l’a décrit de Bellefon dans son texte est effectivement d’une incroyable pureté.