On reconnaît l'approche de l'hiver à l'amoncellement de gros nuages noirs à l'horizon. De même, on perçoit l'arrivée d'un hiver de la pensée lorsque les mauvaises nouvelles s'annoncent...
Ouverture de la chasse ce premier week-end de septembre 2008. A Prades, au-dessus d'Ax-les-Thermes, Thierry B., 46 ans, avec ses amis de l'ACCA (société de chasse) locale se prépare pour une battue au sanglier.
Les chasseurs ont décidé de se rendre sur le massif de Laurza, entre Ariège et Aude, au fond de ce plateau qui conduit aux gorges de la Frau.
 A 9 h 30, à une cinquantaine de mètres de son poste, Thierry voit passer un animal. Il pense à un sanglier. Le tir part. Bon tireur, il touche la bête… Et se rend compte qu'il s'agit d'un ours. Balou a élu domicile depuis plusieurs semaines dans le massif. Le comité de suivi le cherchait depuis de longue date dans ces forêts.