Le livre de José Cubero, dernièrement paru aux Editions Cairn “l’Invention des Pyrénées” nous rappelle qu’il y a 350 ans entre Fontarabia et Hendaye, les frontières méridionales de la France furent longuement définies grâce au “Traité des Pyrénées”.Les rois Louis XIV de France et Philippe IV d’Espagne y sont représentés par leurs Premiers ministres respectifs, le cardinal Mazarin et don Luis de Haro.
Les conflits géopolitiques opposant la France et l’Espagne au long des XVIe et XVIIe siècles débouchèrent sur la Paix, ou Traité des Pyrénées signé en 1659 au milieu du cours de la Bidassoa sur la minuscule île des Faisans.
La frontière administrative était créée, il ne restait plus qu’à la matérialiser, ce qui ne fut fait que dans la seconde moitié du XIXe siècle (Traité de Bayonne), avec l’implantation de 602 bornes de pierre d’Est en Ouest.
La frontière devint un lieu très surveillé, de nombreux châteaux et postes de garde furent construits pour tenter de contrôler le passage des hommes et des biens.
En savoir plus : Wikipedia

Traité des Pyrénées partie 1
Traité des Pyrénées partie 2
Traité des Pyrénées partie 3
Articles secrets