Brèves de Montagne

Contact

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Keyword - vautour fauve

Fil des billets

lundi 21 octobre 2013

Pour la conservation du Vautour fauve...

Les vautours sont indispensables aux espaces naturels et pastoraux. Ils occupent un maillon essentiel dans le réseau trophique. En effet, ils recyclent les carcasses d’animaux morts, réduisent les risques d’émergence et de dispersion de souches pathogènes et jouent, indubitablement, un rôle culturel, social et économique dans les sociétés humaines. Les estimations économiques, des services qu’ils rendent, apportent des informations éloquentes sur leur importance et leur rôle dans différents pays du monde. En France, il suffit d’estimer leur intervention comme nécrophage dans le dispositif du Service Public de l’Equarrissage. En contribuant à l’élimination, d’une partie du gisement du Service Public de l’Equarrissage, les vautours permettent une économie annuelle de plus de 440 000 €. Outre l’atout économique des vautours, ces oiseaux charognards contribuent efficacement à supprimer les risques d’émergence et de foyers pathogènes par une élimination rapide des carcasses. Les vautours permettent non seulement des économies de coût mais également, ils génèrent en France près d’une dizaine de millions d’euros par an pour l’activité touristique.
En pièce jointe : Argumentaire et plan d’actions pour la conservation du vautour fauve

dimanche 16 décembre 2012

Bilan de suivi des rapaces en France en 2011

Pourquoi suivre et surveiller les aires de rapaces menacés ?
 Les débuts de la surveillance sont étroitement liés aux besoins et dérives de la fauconnerie, des zoos et des collectionneurs d’œufs. Dans les années 1970, les nids de faucon pèlerin, espèce alors en voie de disparition mais encore classée “nuisible”, étaient systématiquement pillés dans l’est de la France. Les trafiquants venaient voler les poussins pour les revendre à certains fauconniers, qui à l’époque n’élevaient pas leurs oiseaux. La lutte a duré plusieurs années, jusqu’au jour où des fauconniers sérieux ont compris qu’il fallait arrêter..

Lire la suite...

lundi 8 juin 2009

L'Europe autorise l'utilisation de carcasse pour le nourissage des vautours

Grâce au vote européen, les Vautours ont enfin le droit d’avoir faim. Ce vote devrait permettre de mettre fin aux conflits entre éleveurs et ces grands nécrophages.

Depuis quarante ans, de nombreux efforts ont été consentis en France pour sauvegarder les 4 espèces de vautours présentes dans notre pays. Le 24 avril dernier, un vote au parlement européen a autorisé l’utilisation des carcasses d’animaux pour nourrir les rapaces nécrophages. Une nouvelle qui pourrait permettre d’éviter les frictions entre éleveurs et vautours.

Lire la suite...

vendredi 21 novembre 2008

Le numéro 91 de La Hulotte est paru

Bonne nouvelle : La Hulotte parle du Vautour Fauve !
Bonne nouvelle, le vautour y est décrit comme un animal utile capable de prouesses qui vont vous laisser pantois et admiratifs.
Voilà plus de trente ans que cette revue culte existe. Malicieuse et poétique elle glisse une foule d’informations scientifiques entre des dessins naturalistes d’une grande qualité. Tous les naturalistes de France, y compris ceux qui travaillent dans les laboratoires des Universités, du CNRS, du Muséum ou de l’INRA rangent précieusement cette feuille de chou dans leurs bibliothèques comme s’il s’agissait d’un ouvrage de référence.

Lire la suite...